Le jour où je suis devenue Maman [Naissance] - Laulinea à Montréal- Blog Photo & Expat
27569
post-template-default,single,single-post,postid-27569,single-format-standard,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.5,vertical_menu_enabled,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
naissance, birth, nouveau né, accouchement, newborn, bébé, baby, devenir mère, become a mom, annonce, faire-part de naissance

Le jour où je suis devenue Maman [Naissance]

Déjà 2019 ? Il était vraiment temps que j’annonce la nouvelle sur le blog ! Vous aviez peut-être remarqué ma longue pause ici et en photographie ? Si vous me suivez sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram), vous savez que je me suis consacrée cette année à un des plus grands projets de ma vie : devenir mère. 

Il y a 8 mois, mon fils est né et depuis je m’occupe de lui grâce à mon congé maternité d’un an (Vive le Québec !). J’aurai aimé écrire cet article il y a bien longtemps (au moins en 2018 !), mais le congé maternité ne veut pas dire que j’ai plus de temps pour moi, ça signifie que j’ai plus de temps pour lui(Ah bon ? Et oui. Le premier qui me dit que je suis en vacances pendant un an, je lui jette mon regard noir.)

Du coup, comme vous avez tout raté, j’ai beaucoup de choses à raconter : la grossesse, la vie avec bébé, les différences France/Canada, le congé maternité... Alors, on ne va pas tout faire aujourd’hui (ne me remerciez pas) et on va commencer par le jour (en fait par le précédent) qui a changé ma vie : le jour de la naissance de mon fils, aka, le jour qu’on n’oublie pas. Jamais.

Let’s go !

Attention : Récit accouchement (y’a pas de sang promis) !
naissance, birth, nouveau né, accouchement, newborn, bébé, baby, devenir mère, become a mom, annonce, faire-part de naissance

La grossesse, pas si facile

J’ai aimé le fait d’être enceinte, de porter la vie, de sentir mon bébé bouger dans mon ventre. J’ai eu une grossesse sans complications, mais avec tous les symptômes du monde. Ou presque. Je me suis aussi sentie malade, fatiguée, avec des douleurs partout, à fleur de peau pendant 9 mois. Et même si j’ai adoré mon corps de femme enceinte, pour être honnête, j’avais hâte que ça se termine. Paradoxalement, je n’avais pas super hâte d’être à l’accouchement. Même en obtenant le Saint-Graal au bout (un bébé tout frippé), souffrir durant des heures (heures ? quelle naïve !) ne me tentait pas.

Date de terme dépassée

Ma date de terme était annoncée pour le 23 avril, et comme je viens de le dire, j’étais loin d’être prête à accoucher avant. Bébé était au courant, et a donc commencé à se manifester le vendredi 27 avril. Avant ça, j’ai quand même eu le droit à un stripping (un décollement des membranes) la veille pour démarrer le travail, avec 15% de chances que ça fonctionne. L’histoire ne dit pas si c’est le stripping qui a marché ou le bébé qui était prêt.

naissance, birth, nouveau né, accouchement, newborn, bébé, baby, devenir mère, become a mom, annonce, faire-part de naissance

La vue sur Montréal du CHUM. C’est cool hein ?

Le (long) travail

3h. Donc j’en étais où ? Ah oui, le 27 avril, à 3h du matin ont commencé mes premières contractions.

6h. Le futur papa se réveille après avoir entendu mon appel à l’hôpital. Avec de la chance, j’accoucherai en début d’après-midi, non ? (Mais quelle naïve ! Bis)

À l’hôpital

14h. On se rend à l’hôpital quand les contractions sont assez fréquentes depuis un moment.

Minuit. Toujours rien, et en plus les contractions ralentissent. Le médecin me propose de rentrer chez moi, ou de prendre de la morphine pour la douleur et rester sous surveillance. Je choisis de rester à l’hôpital, je ne repartirai pas d’ici sans un bébé sous le bras, mais avec un calmant beaucoup moins fort. Ma priorité : dormir car je suis épuisée.

Je n’obtiens pas l’effet attendu du calmant (dormir), mais néanmoins ça déclenche la phase active du travail. Ah donc avant c’étaient des petites contractions ? Génial. Mon chéri est là pour me soutenir dans chaque contraction. Je suis étonnée de ne pas lui hurler dessus, et lui aussi. Je gère les contractions avec la respiration. L’infirmière présente est super, elle m’encourage, me soulage.

6h. Je lui demande à quelle heure je vais accoucher, elle m’informe que ça peut durer encore longtemps. Je suis à bout. « Péridurale svp ! » C’est donc au bout de 27 heures de contractions que je me dis que j’aurais du commencer par ça. Je m’endors tout de suite après la pose de la péridurale.

12h. On me réveille pour m’apprendre que ça y est, la dilatation du col est presque terminé, et qu’on attend la descente du bébé. « On vous laisse dormir encore un peu en attendant. » THANKS GOD !

naissance, birth, nouveau né, accouchement, newborn, bébé, baby, devenir mère, become a mom, annonce, faire-part de naissance

La poussée

14h. Bébé est bientôt là, faut s’y mettre. J’apprends donc à « pousser », c’est assez étrange. J’ai adoré ce moment : plus du tout de douleur (merci la péri !) et je ne pense plus qu’à une seule chose, on va bientôt voir notre Saint-Graal, notre bébé !

La naissance

15h26. 36 heures après les premières contractions. Naissance ! Il pousse des petits cris de chat. C’est le son le plus merveilleux que je n’ai jamais entendu (vraiment). Ce petit être qui vivait avec nous depuis 9 mois a enfin un visage, voilà, c’est lui, c’est Matéo. ♥

Je reste sans voix, je ne peux pas le lâcher du regard. On fait enfin la connaissance de l’être qu’on aime le plus au monde, instantanément. On le pose sur ma poitrine, il nous regarde calmement, son papa et moi. Bon évidemment, il est magnifique (et il n’est même pas frippé).

PS : Quand l’infirmière me dit qu’elle va me faire un massage pour voir si tout le placenta est sorti… Ce n’est PAS ce que j’appelle un massage. Méfiez-vous. (Je vous ai dit que j’étais naïve ?)

naissance, birth, nouveau né, accouchement, newborn, bébé, baby, devenir mère, become a mom, annonce, faire-part de naissance

Apprendre à se connaître

Vient le temps des premiers instants. Les premiers câlins, mots, gestes et regards, nos premiers moments à trois, les premières tétées douloureuses* et les premiers méconiums (et c’est Papa qui s’en occupe. LOL.).

*Une infirmière a découvert que Matéo avait un frein de langue trop court, ce qui cause un allaitement très douloureux. À son 6ème jour de vie, il a eu une frénectomie. Très vite, tout s’est arrangé, et je l’allaite encore.

Devenir Père

J’ai été soulagé d’apprendre que les papas étaient autorisés, même encouragés à rester dormir au centre des naissances du CHUM. Séparée ma famille qui vient tout juste de se créer aurait été un peu trop difficile à supporter. Family first, à la vie à la mort !

Je vous passe les douleurs post-accouchement que j’avais beaucoup trop sous-estimées (ça s’arrête quand ??). Dans mon cas, c’est assez handicapant pour s’occuper correctement d’un nouveau-né, je suis incapable de me lever. Heureusement mon chéri dort à l’hôpital avec nous, il change les couches, me donne bébé pour le nourrir, fait du peau à peau… Un papa déjà en or. ♥

Être un nouveau-né

Matéo est super calme, il aurait bien aimé dormir pendant ses premières 24h de vie, mais on nous demande de le réveiller pour qu’il mange toutes les 3h. Et croyez-moi, c’est bien difficile, parce qu’après l’épreuve de l’accouchement, il a un sommeil de plomb.

D’ailleurs, ça pourrait être aussi mon cas, mais quand les infirmières ne passent pas pour bébé, elles passent pour moi, puis c’est l’heure du repas, puis… Bref, à défaut d’avoir une famille au Canada, on est vraiment bien entouré ici.

Rentrer à la maison

48h après sa naissance, Matéo réussit tous ses tests. Nous aussi car on arrive à l‘attacher dans le siège-auto (de la voiture qu’on n’a pas), mais qui est obligatoire. On a donc le droit de rentrer à la maison.

Avant de partir de la maternité, j’ai un doute sur mes capacités à me réveiller la nuit sans les infirmières pour le nourrir. À qui vais-je poser mes 10 questions à chacun de leur passage ? Et avoir une réponse différente par personne ? Mais je vous rassure, j’ai réussi. On a réussi.

L’accueil des chats

En rentrant, sur nos 3 chats, seul Benito vient le sentir. Les deux autres l’ignorent totalement. Yéti a fait semblant qu’il n’existait pas pendant plusieurs mois. Pablo était un peu jaloux les premières semaines. Aujourd’hui, ils partent tous en courant, n’appréciant que moyennement les « caresses » de Matéo.

Bienvenue dans nos vies Matéo ?

idée de photo originale avant après grossesse, enceinte, pregnancy, pregnant, give birth, donner naissance, mois après mois

Projet 365 spécial bébé

Après la naissance de Matéo, je me suis lancée dans un projet un peu trop ambitieux : faire un carnet de bord quotidien sur ma nouvelle vie de Maman. J’ai donc créé un nouveau compte Instagram consacré à un projet 365 : une photo par jour*. Je suis sacrément en retard, principalement parce qu’on a eu beaucoup de visites, d’activités, de choses à faire… Et que j’ai beaucoup trop de photos à trier. Je sais, c’était prévisible.

*Vous savez combien j’aime les défis photos ! D’ailleurs voici mon premier projet 365.


J’espère que vous avez passé une belle année 2018, un bon réveillon et je vous souhaite le meilleur pour 2019 ?

Post a Comment

13 Comments
  • […] On a enchaîné les lieux, les poses, les bonnets, et les discussions bébé ! Le fait d’être devenue maman crée du lien naturellement […]

  • Anne-Laure

    08/01/2019 at 19:02 Répondre

    Ton article m’a toute émue (et non, ce n’est pas juste à cause des hormones de grossesse! ^^) Ton texte et toutes ces photos sont de précieux souvenirs que Matéo pourra découvrir et partager en grandissant. Ça n’a pas de prix! ♥
    (Et je suis heureuse de lire que tu as été bien entourée au CHUM! On y rencontrera aussi notre Mini!)

    • Laulinea

      10/01/2019 at 11:18 Répondre

      Oui c’est ce que je me dis avec le projet 365, même si des fois j’ai envie de laisser tomber, par faute de temps, mais mon chéri me pousse fort à continuer !!! 😀

  • AuroreInparis

    08/01/2019 at 10:19 Répondre

    On en parle avec Monsieur, de plus en plus. J’ai aimé ton récit d’accouchement, plus doux que beaucoup d’autres témoignages qui me font franchement mourir de peur. Bon, la péridurale ça a vraiment l’air d’être la panacée, je n’oublierai pas de commencer par la demander.
    Je n’ai pas encore tout lu, mais j’y reviendrai. Très belle journée à vous trois. 🙂

    • Laulinea

      08/01/2019 at 11:28 Répondre

      Merci pour ton retour Aurore ! Je ne pense pas avoir vraiment lu un récit d’accouchement, j’avais déjà assez peur comme ça lol ! En vrai, les contractions, oui ça fait mal, mais on ne meurt pas non plus. Ce qui m’a surtout épuisée, c’est la durée. J’aurais accouché en 10 heures, OK, mais là, c’était vraiment demandant physiquement. Pour la prochaine fois, c’est sur que je n’attendrais pas si longtemps la péridurale 🙂

  • Marie-Charlotte

    08/01/2019 at 04:32 Répondre

    Merci pour ce beau récit. Les photos de toi à la maternité sont touchantes.
    Merci encore pour les premiers échanges sur la grossesse (et ses désagréments ^^) que nous avons eus en fin d’année 😉 Vous êtes si beaux tous les 3 ! des bisous

    • Laulinea

      08/01/2019 at 11:24 Répondre

      Merci beaucoup Marie-Charlotte !
      Avec grand plaisir, j’espère que ça va mieux maintenant !
      Bisous

  • Céline

    08/01/2019 at 04:22 Répondre

    <3
    Bonne année Laurène ! Et quel bel article ! Ca me donne envi de reprendre aussi la plume sur des sujets variés 😉

    • Laulinea

      08/01/2019 at 11:23 Répondre

      Merci Céline !! Ah ? Peut-être qu’on va lire des sujets maternité :p
      Moi ça m’intéresse maintenant 😀
      Bisous

  • Une très belle année 2018 avec le plus beau cadeau du monde alors !! 😀
    Je vous souhaite plein de belles choses pour 2019 !
    Je vais de suite aller voir ce projet 365 😉
    A bientot,
    Charlotte.

    • Laulinea

      08/01/2019 at 11:22 Répondre

      Merci beaucoup Charlotte ! Oui on peut dire que 2018 a été une merveilleuse année 🙂

  • Severine Buzala

    07/01/2019 at 17:29 Répondre

    Welcome Mateo ! Et félicitations à toi et ton chéri !
    Ça fait très longtemps que j’avais découvert ton blog et je me réjouis que tu y sois de retour, tu fais des photos magnifiques ?

    • Laulinea

      07/01/2019 at 23:57 Répondre

      Merci Severine pour ton message !!
      Ça fait toujours plaisir de voir qu’on ne nous oublie pas 🙂
      Bonne année !